Lady in red
Say

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Lady in red

Par Say - 27-09-2007 00:17:57 - 3 commentaires

Chalut

C'est vrai que je n'ai pas beaucoup parlé de course à pied dans mes billets. Beaucoup de plongées dans mon passé. Mais franchement, de vous à moi, qu'est ce qui vous pousse à aller plus loin, s'infliger des séances difficiles, affronter le mauvais temps, les railleries moqueuses (mais souvent envieuses) de vos collègues ou de votre famille dans ce sport?

Pour ma part, cette semaine, j'avais ce refrain entêtant dans la tête "lady in red" de Chris de Burgh. Il me rappelle une amie Hollandaise que j'ai connue il y a longtemps mais que je n'oublie pas tant ces quelques jours dans un des berceaux de l'Europe m'ont marqué. Elle était souvent debout devant moi avec ses yeux plein de tendresse et fredonnait sans cesse cette chanson. Je n'ai compris que bien plus tard qu'elle me demandait de m'ouvrir à d'autre que moi même. Son regard bleu se nuançait de larmes dans la pénombre de nos journées. Dans sa situation précaire, elle se savait menacée par la vie qui à tout moment pouvait lui reprendre ce qu'elle avait glané. Mais elle s'était arrêtée pour me dire que la beauté est là et que j'étais trop avide pour ne pas la voir. Alors même un autiste comme moi ne pouvait ignorer ce message. Le bonheur, ce n'est pas si compliqué si tu te rends compte de la chance que tu as déjà.

 

Quand l'envie de renoncer à finir cette fichue série à ma vitesse maximale ridiculement basse m'a effleuré lundi, je me suis pris à rêver de courir pour cette femme en rouge que je n'ai jamais vue et le monde m'est de nouveau reparu beau, mes jambes m'ont de nouveau porté et j'ai eu la greffe d'un troisième poumon. J'ai terminé sous une pluie battante, transi de froid, couvert de boue jusqu'à la taille mais avec ce sentiment joyeux d'être dans la vie, pas en dehors. J'ai la chance de pouvoir courir quand tant d'enfants et d'adultes rêveraient de pouvoir se lever. Je l'avais oublié à Pralognan et je leur ai manqué de respect par mon abandon. Ca ne se reproduira plus.

C'était ma première sortie seul où je me suis enfin fait plaisir depuis plus d'un an.

Ce souvenir, il faut que je l'emporte avec moi dans ma prochaine course d'ultra quand j'aurai de nouveau des doutes.

A peluche

Coli

 

Extrait de cette chanson : 
Ive never seen you looking so lovely as you did tonight
Ive never seen you shine so bright
Ive never seen so many men ask you if you wanted to dance
Theyre looking for a little romance
Given half a chance
And Ive never seen that dress youre wearing
Or that highlights in your hair
That catch your eyes
I have been blind
[...] 
The lady in red is dancing with me
Cheek to cheek
Theres nobody here
Its just you and me
Its where I wanna be
But I hardly know this beauty by my side
Ill never forget the way you look tonight

I never will forget the way you look tonight
The lady in red
My lady in red
I love you

Billet précédent: Comme fleurs, ...
Billet suivant: What a wonderfull world

3 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 27-09-2007 à 08:03:15

Il faut envoyer ce message à Olycos qui a un coup de mou, ça le retapera !

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 27-09-2007 à 12:01:48

Il faudrait surtout arrêter de faire des articles qui foutent les boules... Même s'il est bien beau quand même ce message, Say...

Commentaire de Khanardô posté le 27-09-2007 à 12:16:20

Un bien beau billet, effectivement. Merci à toi. Il y a des choses comme celles-là, depuis que l'humanité est l'humanité, on ne se lasse pas de les lire et de se dire, il a raison, le bonheur EST le chemin...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 102497 visites