Ca y est : j'ai repris!!!
Say

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Ca y est : j'ai repris!!!

Par Say - 18-08-2007 00:14:40 - 3 commentaires

Chalut les kikous

Je vous avais dit dans le premier billet (que je suis quasiment le seul à avoir lu en dehors de No, Alain et un test de Mathias ) que j'allais me présenter.

Ca fait 2 ans que j'ai débuté la course à pied parceque je déteste courir, et surtout que je savais que c'est un sport où je suis une vraie pince (expression de motard). Comme ça, au moins, pas de pression inutile : le milieu de peloton sera un lointain rêve!! En fait, je suis davantage un sprinter qu'un coureur de fond (11"8 aux 100m dans ma jeunesse tumultueuse).

Mais voilà, à force de lire sur le site cap.net de Serge et sur Kikourou qu'on peut progresser, je me suis piqué au jeu de vouloir fractionner. Résultats : j'ai gagné 18' sur 10Km en 1 an (bon, je partais de très très très loin mais je suis content quand même), perdu 13Kgs au total (ah la diététique...) et amélioré ma foulée (il n'y a pas de mal avec un peu de PPG...). La contrepartie me direz vous? 9 mois de blessures réparties en 4 périodes... et un corps qui a changé. Certains diront que c'est ça que de s'affûter mais je dirais plutôt que je suis devenu rachitique (70Kgs pour 1,73m) alors qu'avant j'avais certes des rondeurs, mais des bras de maçon! Et pire : on dit souvent que les "gros" sont joyeux, ben, moi je trouve que les "maigres" sont tristes. Là, je ne vais pas me faire d'amis après cette phrase...

Alors comme je me suis blessé il y a maintenant 6 semaines en faisant ... du rameur (!), j'ai eu le temps de me concocter un programme de reprise : primo, on continue de courir mais sans chercher sans cesse à faire mieux, secondo je soulève de la fonte pour équilibrer tout ça. Je sais, ça ne sert à rien en cap, mais au moins, je me sens beaucoup mieux dans ma peau et l'image que me renvoie le miroir me fait davantage plaisir à voir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aujourd'hui c'était mon footing de reprise... 35' au total. Ma fille m'a accompagné en vélo après avoir nagé 50' en piscine (sacrée future championne que cette gamine!!! On en reparlera plus tard). Le souci c'est qu'elle est très jeune et donc c'est très difficile pour elle de garder une allure constante. Donc on passait du 7Km/h (cool la reprise) au 16,5Km/h (elle veut me tuer!!!) sans arrêt. Pire que du fartlek.... Heureusement, la miss est curieuse de la vie et nous nous sommes arrêtés plus d'une fois sur le bord de la rivière de notre ville pour donner à manger aux canards et aux ragondins.Bon appétit les amis!!!

Je vous avais aussi promis des recettes. Ce soir, ayant eu la très grande flemme de cuisiner, nous sommes allés en famille à la crêperie. Non, je ne vous donnerai pas les recettes des crêpes à la Coli (sauf si quelqu'un me le demande, enfin, il y a peu de chances). Par contre, je me suis enquillé un cocktail qui m'a bien chauffé les oreilles itou itou. C'est un Américano. J'adore faire et surtout boire des cocktails. Celui ci est très simple donc au cas où vous voudriez tester vos talents, voici sa recette extraite du site 1001cocktails

Histoire de l'Americano

L'Americano a été inventé en Italie en 1861 au bar de Gaspare Campari, endroit fréquenté par des alcooliques mondains notoires tels que Verdi, Edouard VII ou encore Ernest Hemingway.

Ce n'est que plus tard, quand les américains hantaient les côtes italiennes en 1917, que les locaux baptisèrent ce cocktail "Americano" en l'honneur de leurs clients qui semblaient apprécier le cocktail. Ils ont fini par importer la recette qui est devenue très populaire aux USA.

Le campari, boisson considerée comme médicinale aux USA, pût être consommée pendant la prohibition, ce qui en etablit sa popularité et la popularité de l'americano qui grandit jusqu'à la fin de la prohibition.

En 1933, la fin de la prohibition marqua le déclin de l'Americano comme cocktail à la mode pour en faire un apéritif bon enfant un peu démodé car moins puissant que sa variante, devenu plus populaire : le Negroni. Ca a commencé avec Ian Fleming (Inventeur de James Bond) qui a écrit un article dans A View to a Kill disant qu'il avait bu ce Cocktail en 1950 en france au Fouquet's (Paris) et l'avait trouvé minablement faible, tout en blâmant les français sur leur médiocre culture du bar. Depuis, beaucoup ont eu honte de le boire en public aux Etats Unis.

En Europe, sa réputation n'a pas trop bougé jusqu'aux années 60, où les femmes, apppréciant particulièrement l'Americano, commencent à fréquenter les bars. Depuis 1990, la communauté gay, réputée pour leurs goûts avangardistes, appprécient beaucoup ce Cocktail et le succès grandît jusqu'à en devenir un cocktail très "IN".


Préparation

Ce long drink admet d'amples variations dans les proportions respectives de vermouth et de Campari, selon le degré d'amertume souhaité.

Préparez la recette du Cocktail Americano directement dans le verre. Verser les alcools sur les glaçons, allonger à l'eau gazeuse (perso : je n'en mets pas pour garder la saveur et l'alcool), remuer et servir.

Servir dans un verre de type "old fashioned" Décor: Décorer d'une tranche de citron Un cocktail très prisé à base de Campari.

Ingrédients composant le cocktail "Americano": campari. vermouth rouge (Martini, Cinzano). eau gazeuse (perrier). Pour plusieurs "Americanos", il suffit de multiplier les doses.

A peluche les amis et n'abusez pas des apéros ce week end!

Coli

Billet précédent: Premier Billet : la suite à venir
Billet suivant: Je ne la connaissais pas celle là

3 commentaires

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 23-08-2007 à 16:28:09

Say... Je suis pô sure que les coktails, ça aide beaucoup pour la course à pied mais bon, j'me garde quand même les recettes de côté pour quand j'aurai définitivement renoncé à vouloir essayer de courir !!!
A bientôt ! No

Commentaire de Khanardô posté le 27-08-2007 à 13:24:04

Cooooool les blogs fonctionnent, et Coli commence fort !

A bientôt en Ardèche pour le "coktail" Clairette-liqueur-de-chataîgne !

Alain

Commentaire de brinouille posté le 01-09-2007 à 08:41:05

Incroyable le ragondin ! je n'en avais jamais vu un dans la nature et encore moins venir manger ce qu'on lui donne ! c'est dans ton coin que l'on voit des bêtes comme ça ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.2 - 90891 visites